Lancement des stratégies LEADER !

Lancement des stratégies LEADER !

L’approche LEADER est une méthode de mise en œuvre d’actions locales de développement en milieu rural et périurbain.

Cette approche s’inscrit dans le cadre du PDRM  et est financée par le FEADER.

En Martinique, trois GAL, s’appuyant sur les 3 EPCI (CACEM, Espace Sud et Cap Nord) pilotent chacun une stratégie de développement local sur son territoire.

Chaque stratégie est déclinée en plan d’actions avec une enveloppe financière dédiée.

Accédez ci-dessous aux brochures de communication des GAL de Martinique :

l’Appel à projets dédié à la modernisation des exploitations des filières Canne et Banane est ouvert

l’Appel à projets dédié à la modernisation des exploitations des filières Canne et Banane est ouvert

La Collectivité territoriale de Martinique lance un appel à projets qui vise à soutenir les agriculteurs ou groupement d’agriculteurs dans les filières canne et banane dans leur effort de modernisation des exploitations. Celui-ci est lancé à compter du 20 novembre 2017.

Il vise plus particulièrement à soutenir la plantation de cannes à sucre et de bananes, ainsi que les travaux d’amélioration foncière liés à ces plantations.

 

Les dossiers de candidatures sont disponibles ici

Ils sont à déposer par courrier (et version numérique) au plus tard le 23 février 2018 (cachet de la poste faisant foi) à l’adresse suivante :

CTM – Direction des Fonds Européens

Immeuble Pyramide

165-167 Route des Religieuses

97200 Fort de France

Courriel : aap.europe@collectivitedemartinique.mq

Coopération des filières agricoles et agroalimentaires pour un développement de l’approvisionnement local

Coopération des filières agricoles et agroalimentaires pour un développement de l’approvisionnement local

L’un des principaux défis de l’agriculture martiniquaise réside dans l’augmentation et la structuration de sa production. Il apparaît important, dans ce contexte de structuration des filières, de concevoir de nouveaux modèles économiques comprenant notamment le développement des circuits alimentaires de proximité.

Le dispositif 16.4.1 du PDRM accompagne le soutien à la mise en place et au développement des circuits courts et de marchés locaux.

Cet appel à projets cible les actions de coopération entre les acteurs des filières agricoles et agroalimentaires pour la mise en place et le développement de circuits d’approvisionnement locaux, notamment au niveau de la restauration collective, de la restauration commerciale et de l’agro-transformation. Il s’agit de parvenir à une meilleure organisation des productions et à une meilleure valorisation des produits de la région.

Pour garantir la transparence et l’équité pour tous, les projets sont soumis à une procédure de sélection et évalués selon une grille de critères définis.

Il est lancé du 4 décembre 2017 au 9 mars 2018 à 12 heures.

Les dossiers sont disponibles ici 

Pour une utilisation efficiente des Programmes Européens

Pour une utilisation efficiente des Programmes Européens

Ce comité se réunit, au moins une fois par an, et s’assure du bon avancement de la mise en œuvre des programmes, de l’efficacité, de la qualité et de la performance de la programmation des fonds européens.

Il est co-présidé par le Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique et le Préfet.

Ce comité rassemble une délégation composée des représentants de la Commission européenne et des Ministères (Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Délégation Générale à l’Outre-Mer…), du Député Européen, des Présidents des conseils consultatifs (Conseil Economique et Social Régional (CESER), Conseil de la Culture, de l’Education et de l’Environnement (CCEE)), des Présidents des chambres régionales consulaires, des partenaires socio – économiques, des associations de la société civile, des associations syndicales, des autorités régionales et locales du territoire dont un représentant de l’Agence de Service et de paiement (ASP), des Présidents des établissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI).

Le CSI approuve toutes modifications des programmes et veille à leur bonne exécution. Il examine :

  • Toute question ayant une incidence sur l’exécution d’un programme,
  • La performance de ces programmes, autrement dit les résultats et l’efficacité de l’intervention des fonds européens sur le territoire,
  • Les éventuelles modifications des programmes proposées par les Autorités de Gestion
  • (AG) des fonds européens,
  • Les plans d’évaluation de la mobilisation des fonds européens,
  • L’exécution des grands projets,
  • Les instruments financiers,
  • L’application de la stratégie de communication spécifique aux fonds européens,
  • Les actions en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes et de l’égalité des chances, de lutte contre les discriminations, y compris l’accessibilité pour les personnes handicapées, et les actions de promotion du développement durable.

Les travaux du CSI

Les membres du CSI seront réunis en séance plénière afin d’examiner les points suivants :

  • Adoption PV CSI du 25 novembre 2016
  • Avancement des programmes FESI 2014 – 2020 (FEDER – FSE/IEJ – FEADER et FEAMP)
  • Présentation du nouveau site internet

Pour information :

Délégation de l’Union Européenne

Mme Belèn DISDIER-RICO – Rapporteur FEADER – DG AGRI

André DEWEZ – Rapporteur FSE – DG EMPLOI

Administrations centrales

Camille SERVETTO – Délégation Générale à l’Outre-Mer

Joanna GODRECKA – BAREAU – Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle

APPEL A PROJETS « Modernisation des exploitations agricoles dans les filières canne et banane »

APPEL A PROJETS « Modernisation des exploitations agricoles dans les filières canne et banane »

Cet appel à projet vise à soutenir les agriculteurs ou groupement d’agriculteurs dans les filières canne
et banane dans leur effort de modernisation des exploitations, de façon à obtenir un tissu productif
agricole consolidé et réparti sur la sole agricole encore disponible dans un souci de développement
durable et de généralisation de nouvelles pratiques.
Il vise plus particulièrement à soutenir la plantation de cannes à sucre et de bananes, ainsi que les
travaux d’amélioration foncière liée à ces plantations, afin de maintenir le potentiel de production agricole des filières traditionnelles canne et banane.

A travers cet appel à projets, il s’agit de favoriser un modèle de développement performant permettant la
gestion durable des ressources.

Cet appel à projets sera renouvelé plusieurs fois d’ici 2020.

La documentation ici

Appels à projets FSE – Mesures 8.1 et 10.1

Appels à projets FSE – Mesures 8.1 et 10.1

La Collectivité Territoriale de Martinique vous rappelle que le 24 novembre 2017 est la date limite de dépôts de dossiers sur  les appels à projets :

  • Mesure 8.1.3 dédiée à « Améliorer l’emploi par la création d’entreprises pérennes » – PROGRAMMATION FEDER-FSE PO 2014-2020

Cet appel à projet vise à financer les démarches améliorant l’emploi par la création d’entreprises pérennes.

Cet appel à projets émarge à l’axe 8 du PO FEDERFSE 2014-2020 intitulé « Création d’emplois et insertion professionnelle des jeunes ». Il est doté d’une enveloppe FSE de 5 000 000 €.

Les dossiers de candidatures sont disponibles ici : Appel à projets – Mesure 8.1.3 dédiée à « Améliorer l’emploi par la création d’entreprises pérennes » 

  • Mesure 10.1 dédiée à « Augmenter le nombre d’actifs sur le marché du travail »

Cet appel à projets émarge à l’axe 10 du PO FEDERFSE 2014-2020 intitulé « Elévation des compétences pour l’emploi » et à sa mesure 1 « Augmenter le nombre d’actifs qualifiés sur le marché du travail ». Il est divisé en deux sous-mesures dotées chacune d’une enveloppe FSE de 5 000 000 € :

Sous-mesure 10.1.2 dédiée à l’orientation, l’accompagnement et la mise en réseau

Sous mesure 10.1.3 dédiée au préapprentissage, à l’apprentissage et à la formation en alternance

Les dossiers de candidatures sont disponibles ici :  Mesure 10.1 dédiée à « Augmenter le nombre d’actifs sur le marché du travail »

Les dossiers sont à retourner à : Collectivité Territoriale de Martinique, Direction des Fonds Européens, immeuble Pyramide, 165-167, route des religieuses à Fort-de-France.

Renseignements à la Direction des Fonds Européens par courriel : aap.europe@collectivitedemartinique.mq ou au 0596.59.89.00 

60 ans du Traité de Rome

60 ans du Traité de Rome

Cette année 2017 marque les soixante ans du Traité de Rome.

Ce traité signé le 25 mars 1957 entre l’Allemagne, la Belgique, la France, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas crée la Communauté économique européenne (CEE).

Celle- ci apparait comme un facteur de renforcement économique pour les Etats membres et marque la naissance de l’Union Européenne d’aujourd’hui, qui implique une libre circulation des biens et des personnes, des politiques communes et une coopération économique.

Découvrez les images de l’exposition 60 ans = 60 belles histoires :

Consulter le site http://www.europe-en-france.gouv.fr/Rendez-vous-compte/Le-joli-mois-de-l-Europe/Exposition-60-ans-60-belles-histoires

Consulter le site http://kp.kizoa.com/mp4mob/110/596//110596114_5573838.mp4

Aide au fret

Aide au fret

Le Programme Opérationnel (PO) 2014 – 2020, via l’allocation RUP (Région Ultra Périphérique), contribue à compenser les surcoûts subis par les entreprises dans le cadre du transport pour :

  • L’approvisionnement en marchandises et/ou matières premières depuis l’Europe continentale,
  • L’export vers l’Europe continentale de produits finis issus d’un processus de production réalisé en Martinique

Il s’agit de soutenir les actions visant à compenser une partie des surcoûts notamment de transport Martinique – Europe et Europe – Martinique induits par l’éloignement pour :

  • L’importation de marchandises dont la production locale est inexistante ou insuffisante
  • L’exportation de la production locale vers le marché européen

Exemple : Frais de transport maritime

Cette aide participe à l’augmentation du taux de survie des entreprises martiniquaises ainsi qu’à l’amélioration de leur compétitivité.

Les demandes

La date limite de dépôt des dossiers d’aide au fret pour les années 2016 et 2017 est fixée au vendredi 30 juin 2017, délais de rigueur.

Les dossiers sont à retourner à : Collectivité Territoriale de Martinique, Direction des Fonds Européens, immeuble Pyramide, 165-167, route des religieuses à Fort-de-France.

Renseignements à la Direction des Fonds Européens au 0596.59.89.00.

FICHIERS A TELECHARGER

 Aide au fret de matières premières et export de produits finis
Annexe 1 – Tableau récapitulatif des dépenses – Aide au fret 972
Annexe 2 – Récapitulatif des tarifs moyens de fret
Annexe optionnelle Fiches Actions