PO 2014 – 2020 : Des Fonds Européens bien gérés

PO 2014 – 2020 : Des Fonds Européens bien gérés

Du 4 au 6 décembre 2017, les représentants de la délégation de l’Union Européenne et des ministères étaient en visite sur notre territoire afin de se réunir en Comité de Suivi Interfonds de la Martinique pour les programmes Européens 2014-2020 et d’appréhender de façon transversale la mise en place des projets inscrits dans les fonds respectifs, à savoir FEDER/FSE/FEAMP/FEADER.

4 jours ponctués de séances de travail au sein de la Direction des Fonds Européens (DFE), d’une rencontre en plénière avec les élus et les acteurs du tissu économique local ou encore d’échanges sur site avec les porteurs de projets.

Le CSI en séance plénière

Réunit au moins une fois par an, le Comité de Suivi Interfonds (CSI) de la Martinique s’est tenu, pour cette 4ème édition, mercredi 6 décembre 2017, en salle Camille DARSIERES, à l’Hôtel de la Collectivité Territoriale de Cluny afin d’examiner les points suivants :

  • L’adoption du PV CSI du 25 novembre 2016
  • L’avancement des programmes FESI 2014-2020 ((FEDERFSE/IEJFEADER et FEAMP)
  • La présentation du site internet de la DFE

L’avancement des programmes FESI 2014-2020 (FEDERFSE/IEJFEADER et FEAMP) a fait l’objet d’une grande attention de la part du Président de la collectivité mais également des membres présents du CSI. L’enjeu de ce deuxième point réside dans l’examen de la consommation à bon escient des fonds européens et l’évaluation en parallèle des risques du dégagement d’office (DO).

Un point d’étape a ainsi été dressé sur la mise en œuvre des actions plurifonds de l’année qui s’achève de même qu’une identification des points bloquants.

De façon générale, c’est un bilan annuel positif qu’Alfred Marie-Jeanne -Président du Conseil exécutif (Autorité de gestion sur programme opérationnel) et Patrick AMOUSSOU-ADEBLE -Secrétaire Général de la Préfecture, représentant le Préfet, accordent à l’exécution de la programmation 2014-2020. En effet, entre le CSI de 2016 et de 2017, on note une augmentation de l’utilisation des fonds.

Selon le Président de la CTM « … sur une année, près de 95M€ de crédits européens ont été attribués pour soutenir des projets d’envergure tels que :

  • La modernisation et l’extension des infrastructures aéroportuaires pour un coût total de près de 61M€ avec une contribution FEDER de 19M€ et une participation de la CTM de 6,3 M€ ;
  • L’extension du Grand Port Maritime pour un coût total de 42M€ avec une contribution FEDER de 13M€ et une participation de la CTM de 10M€ ;
  • La création du complexe environnemental du Petit galion à Trinité du SMTVD (Syndicat Mixte du Traitement et Valorisation des Déchets) pour un coût total de 43,5M€ avec une contribution FEDER de 19M€ et une participation de la CTM de 20M€.

 A cela s’ajoute d’autres projets valorisant dans les secteurs des NTIC, de l’énergie, de l’agro-transformation, du patrimoine naturel et culturel sans oublier l’accompagnement de près de 400 jeunes dits « NEETS » c’est –à-dire   ni étudiant, ni employé, ni stagiaire bref les plus éloignés de l’emploi.

Le CSI en plénière du 5 décembre 2017

A la rencontre des porteurs de projets

La journée du 7 décembre fut rythmée de rencontres avec quelques bénéficiaires du PO 2014-2020, l’occasion pour les membres de la délégation de l’Union Européenne et des Administrations centrales d’apprécier l’exécution des projets, de constater la valeur ajoutée des besoins techniques et humains acquis avec l’aide européenne et d’échanger avec les professionnels.

3 visites étaient au programme : L’entreprise Comia, le maraicher du Centre pénitentiaire de Ducos et l’exploitation de la distillerie de Trois-Rivières. (Les fiches projets).

 

Visite à l’Atelier Chantier d’Insertion (ACI) « Les Maraîchers Solidaires de Proximité » au Centre pénitentiaire de Ducos
Visite de l’Entreprise COMIA – Zone de conditionnement
Visite de la Distillerie Trois – Rivières