Les fonds européens en Martinique

Les fonds européens en Martinique

Quelle stratégie, quelles réalisations, quels impacts ?

Depuis 2010, la Commission européenne invite les régions françaises et collectivités d’Outre-mer à faire du mois de mai « Le Joli Mois de l’Europe ». Cette opération, anciennement appelée « Fête de l’Europe », est un dispositif de coordination d’événements qui valorisent le rôle de l’Europe dans le développement des territoires.

La Collectivité territoriale de Martinique, en partenariat avec la Préfecture, pilote l’événement en Martinique.

L’objectif de cette opération est de permettre au grand public de mieux comprendre les mécanismes de mise en oeuvre des programmes européens en rencontrant les acteurs de gestion des FESI (Fonds Européens Structurels et d’Investissement) et d’identifier leur rôle respectif dans ce dispositif financier.

La CTM autorité de gestion et organisme intermédiaire des fonds européens structurels et d’investissement

En France, la loi du 27 janvier 2014* a transféré aux régions l’autorité de gestion pour une partie des FESI- fonds européens structurels et d’investissement. Cette évolution s’inscrit dans le cadre de la « Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable, inclusive ». La CTM s’appuie sur ces fonds européens pour mettre en oeuvre une stratégie ambitieuse de développement économique et social. L’objectif est de poursuivre le rattrapage du retard structurel dont souffre le territoire martiniquais.
*Loi de modernisation de l’action publique territoriale d’affirmation des métropoles

Jusqu’à la mi-juin, plusieurs temps forts et animations sont organisés par la CTM et l’État avec leurs partenaires. Les intercommunalités, municipalités, entreprises, associations…s’inscrivent également dans la même dynamique.

Retrouvez ici le programme du Joli Mois de l’Europe en Martinique

Le lancement officiel de cette série d’événements a eu lieu ce lundi 14 mai 2018 à 18h à l’Agora Frantz FANON de l’Hôtel de la CTM • Cluny, en présence des représentants des deux autorités de gestion, de représentants du monde socio – économique.

             

Une présentation succinte des 4 fonds européens structurels et d’investissement gérés par l’Etat et la CTM a ponctué cette soirée :

  • FEDER Fonds Européen de Développement Régional. Concerne le financement des opérations liées à l’innovation, aux TIC, à la compétitivité des entreprises, à l’énergie et l’environnement – Géré en totalité par la CTM.
  • FEADER Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural. Aide au financement des projets de développement agricole et rural – Géré en totalité par la CTM.
  • FSE Fonds Social Européen. Finance des projets dans les domaines de l’emploi, de la formation et de l’insertion des publics en difficulté. L’État et la CTM sont Autorités de gestion, chacune pour son champ de compétences.
  • FEAMP Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche – Il s’agit d’aides au financement des actions liées à la pêche et à l’aquaculture. L’État est autorité de gestion. La CTM joue le rôle d’organisme intermédiaire pour le programme local en tant que territoire disposant d’un littoral.

Retrouvez ci-après les présentations de cette conférence :

Le FSE Etat – Programme Opérationnel 2014 – 2020

La CTM autorité de gestion et organisme intermédiaire des fonds européens structurels et d’investissement

Un peu d’histoire…

Depuis 1985, le Conseil européen a fait du 9 mai « la Journée de l’Europe », en référence au 9 mai 1950, date de la déclaration historique de Robert Schumann, ministre français des Affaires étrangères, au Quai d’Orsay. Cette déclaration est considérée comme l’acte de naissance de la Communauté européenne puisqu’il y proposait à l’époque la création d’une Communauté européenne du charbon et de l’acier, dont les pays membres mettraient en commun leurs productions. La Journée de l’Europe s’étend alors sur tout le mois de mai, devenant ainsi le « Joli Mois de l’Europe », ponctué d’une série d’événements organisés pour sensibiliser les citoyens à l’action de l’Europe sur les territoires.