Fonds Européen : une gestion satisfaisante des crédits

Fonds Européen : une gestion satisfaisante des crédits

Du 9 au 11 décembre 2019, les représentants de la Commission Européenne et des administrations centrales étaient présents en Martinique pour assister, notamment, à la rencontre annuelle du Comité de Suivi Interfonds (CSI).
Réunions techniques, visites de terrain, rencontres avec les bénéficiaires, réunion en séance plénière avec les élus et les acteurs socio-économiques, ont ponctués ces trois jours.

Une utilisation efficiente des programmes

Mercredi 11 décembre 2019 a eu lieu le CSI 2019, co-présidé par le Président du Conseil Exécutif de la CTM et le Préfet de Martinique, au siège de la Collectivité Territoriale de Martinique. Cette rencontre annuelle avait pour objectif de constater l’état d’avancement de la consommation des quatre fonds (FEDER/FADER/FEAMP/FSE) sur la programmation en cours : 2014-2020.

En conclusion de cette séance, un constat positif est dressé sur les travaux présentés par les autorités de gestion sur les dossiers programmés et mis en paiement.  L’état d’avancement de la consommation des fonds Européens en Martinique est plus que satisfaisant. En effet, l’enveloppe allouée au territoire est consommée à ce jour à hauteur 64% (sur 800 000 au total €).

Le dégagement d’office est ainsi évité, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’annulation de crédits par la Commission Européenne.

Depuis le début de la programmation, ce sont 2 288 dossiers qui ont été favorablement instruits pour 481 M€ de crédits communautaires et 155 M€ d’aides de la Collectivité représentant au total un volume d’investissements de 1,23 milliards d’€.

Plénière CSI du 11 décembre 2019

 

Réunion plurifonds du 10 décembre 2019

 

 

 

 

 

 

 

A la rencontre des bénéficiaires

En marge du CSI, la délégation était en visite chez les bénéficiaires.

Ils ont pu ainsi découvrir des projets liés à :

  • La reconversion agricole : passage d’un système de monoculture banane export à un système d’exploitation en polyculture chez l’exploitant agricole T BEDER ;
  • La modernisation et l’amélioration d’une unité d’élevage : optimisation du suivi des animaux et entretien des prairies, afin de garantir l’autonomie alimentaire de l’exploitation SCEA MASSY BE;
  • L’innovation: transformation des troncs de bananiers en revêtement décoratif 100% naturel, sans apport de produits chimiques, esthétique et durable à l’entreprise FIBANDCO;
  • L’insertion de publics spécifiques : insertion professionnelle des personnes en marge de l’emploi à savoir : les jeunes et les séniors. Chantiers menés respectivement par l’Association l’Espérance et le Pôle emploi ;
  • De nouveaux process industriels : acquisition d’une ligne de conditionnement de bouteilles et de canettes à l’entreprise Brasserie Lorraine

Ces rencontres ont permis à la délégation de découvrir les investissements réalisés grâce aux fonds structurels, de mieux appréhender l’importance des fonds pour le territoire martiniquais, de vérifier la justesse de l’utilisation des fonds, de vivre la réalité des bénéficiaires notamment sur des problématiques spécifiques aux territoires (climatiques, exiguïté…) et d’échanger avec les chefs-d‘entreprise.

Exploitation agricole T. BEDER                                                     

                                                                                                             

 

 

 

 

 

SCEA MASSY BE

  

Entreprise FIBANDCO

 

 

 

 

 

 

Chantiers menés respectivement par l’Association l’Espérance et le Pôle emploi ;

Pôle emploi

Association l’Espérance

 

Entreprise Brasserie Lorraine